Rechercher
  • raphaelleguedj

Paintball : les règles du jeu

Prenez la «balle au prisonnier», «le jeu du drapeau», les échecs, mixez : le paintball c'est tout cela. Laurent Hamet, ancien joueur désormais coach de l'équipe toulousaine des «Tontons flingueurs», nous explique les principes du jeu.


Les règles de base : «Les joueurs sont divisés en deux équipes de sept. Chacun est équipé d'un «marqueur», sorte de pistolet à air comprimé (qui ressemble étrangement à un gros pistolet à eau) qui envoie des billes de peinture, en fait de la gélatine colorée. Le but du jeu est d'aller chercher un drapeau planté dans la zone adverse, et de le ramener dans la sienne, en restant «clean», c'est-à-dire sans impact de couleur sur soi ou sur son matériel. Si on est atteint, on sort du jeu, le marqueur en l'air et en courant, s'il vous plaît...Les parties durent 10 minutes. On gagne des points lorsqu'on ramène le drapeau et lorsqu'on élimine un adversaire.»


Les sanctions : «Ceux qui seraient tentés de tricher déchantent vite : les arbitres peuvent venir vérifier, si un joueur est taché ou non. S'il a été touché et qu'il continue à jouer, il est immédiatement éliminé. Pour lui tenir compagnie, on sort aussi un, deux voire trois de ses équipiers.»

Le terrain : «le terrain est une forêt ou une zone parsemée d'obstacles gonflables en forme de cube, de pyramide ou de berlingot.»

Stratégie : «Défenseurs, attaquants, «middle» (milieux de terrain), chacun a une place et un rôle. Des dizaines de combinaisons de jeu sont possibles : actions héroïques, diversions...»

Les qualités du pro : « Il faut être malin, intelligent, véloce, adroit et précis, courageux et surtout, surtout, avoir une attitude collective». Selon lui, si le jeu paraît à première vue simple,« il s'agit à 80 % de stratégie et de tactique». Pour le croire, il suffit d'aller faire un tour sur le site de la coupe du monde, la veille des matches. Les joueurs occupent les terrains et élaborent des stratégies de jeu. Glissades-cascades derrières les obstacles, conciliabules en groupes, déplacements calculés...Sérieux et concentration sont de mise.

Le fun contre la mauvaise image

Depuis son apparition, le paintball essaie de se défaire de son image de «guéguerre». Les joueurs ne jouent plus en treillis mais en tenues plus «fun», et les organisateurs insistent pour rappeler que le but est d'attraper le drapeau, et non de «shooter» les adversaires ! Les équipements impressionnants se justifient par la classification du paintball dans les «sports extrêmes».


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment est né le Paintball ?

Selon la légende, l'idée du paintball est apparue dans les années 1970 en Australie. En effet, les premiers lanceurs furent utilisés par des éleveurs australiens pour marquer leurs troupeaux. Jusqu'au